ÉCOLOGIE

IES "Joanot Martorell"
Esplugues de Llobregat . Barcelona
Projet coordonné par Rosa Castaner

 
L'entretien de l'environnement
Pour une meilleure 
éducation de l'environnement
Espèces en danger
 
 
L’ ENTRETIEN DE L’ENVIRONNEMENT 

Un des défis de la société actuelle est de réussir un développement qui garantise les niveaux de qualité de vie, sans que cela provoque une détérioration de l’ environnement.  

Une enquête réalisée auprès de quelques hommes et femmes de tous les âges, prouve que l´on doit améliorer plusieurs aspects à ce propos :  

Les organisations qui y sont impliquées : Il n’y en a pas beaucoup, la plus importante et celle que les gens connaissent est Greenpeace. Cependant, il y en a d’ autres. 
 

L’entretien de l’environnement: 

Chaque jour nous produisons de plus en plus de déchets, nous consommons de plus en plus d’énergie et nous polluons la terre.  
 
Pour produire moins de déchets, l’on doit acheter des produits en utilisant peu d’ emballages, aller faire des courses avec des sacs en plastique, acheter des bouteilles que l’on puisse rendre après (au magasin) et chercher toujours le logotype du produit recyclé.  

Pourtant, selon notre enquête, bien que l’on sache les règles du jeu, on ne les suit pas toujours. Celle que tout le monde connaît est le recyclage des papiers.   

Pour économiser de l’énergie on doit fermer le robinet quand on est en train de laver les dents, prendre une douche, éteindre la lumière, vérifier le niveau de consommation d'eau et d'énergie lorsqu’on achète un électroménager.   

Cet aspect est le plus important selon l’enquête que nous avons menée.  

Pour diminuer la pollution, les gens proposent de :  

  • utiliser la voiture, le moins possible 
  • acheter des emballages en plastique (PET) 
  • éviter les CFC 
  • utiliser des détergents qui n’aient pas de phosphates.
 

L’information:  

Une bonne information est indispensable pour que les gens prennent conscience de la crise de l’environnement. Selon notre enquête, l’ information qui nous parvient est insuffisante, même si chaque jour elle est de plus en plus vaste. Aujourd’ hui il y a des organisations qui se déplacent dans les établissements pour faire des conférences, etc...pourtant, elles sont très techniques, un peu pénibles et difficiles à comprendre. D’ autre part, les gens que nous avons interwievés pensent que les médias comme la télé, la radio, les journaux, n’informent pas assez.  

YVONNE JIMENEZ
 
................................ POUR UNE MEILLEURE ÉDUCATION DE L’ENVIRONNEMENT  

Les citoyens ont commencé à changer leur façon de vivre et à améliorer l’ environnement. Pour cette raison les personnes ont appris qu’ elles doivent avoir conscience du problème qu’ il y a avec les déchets, étant donné que l’ environnement doit être propre.   

La plupart des citoyens connaissent les conteneurs mais ils pensent qu’ ils sont très loin de chez eux, et qu’ ils n’ ont pas l’ habitude d’ y laisser des déchets, cependant il y a des jeunes qui essayent de consciencer leur famille de cet exercice qui peut être utile pour tout le monde.  
 

D’ autre part, à l’extérieur des maisons les mégots et les chewing-gum sont la principale cause de contamination qui se produit, car les gens ne les jettent pas dans les conteneurs qui se trouvent dans la rue. Mais également, avec un peu plus de temps, le fait de séparer les déchets pour faciliter le récyclage sera un fait quotidien qu’ aujourd´hui on connaît, mais qui résulte un peu gênant pour les Espagnols. 

LAURA EGEA

... 


..ESPÈCES EN DANGER 

L’extinction des espèces animales et végétales 

Une espèce animale ou végétale s’éteint quand elle disparaît complètement. La théorie de l’ évolution nous a montré comment les espèces changent moyennant les générations, ainsi elles s’ adaptent d’une façon plus parfaite à leur milieu. Pour cette raison apparaissent de nouvelles formes, plus efficaces, grâce à leur évolution, qui substituent les groupes les plus primitifs. En conséquence l’on peut dire que l’ extinction c’est un ingrédient fondamental de l’évolution.  

Mais aujourd’hui le rythme à travers lequel les espèces s’ éteignent est beaucoup plus grand que l’ habituel. Alors, quelle catastrophe est la responsable de ces extinctions? La réponse est très facile: ces espèces disparaissent comme conséquence de l’activité directe ou indirecte de l’homme. Ces extinctions, à cause des retenues des eaux dans la mer, des incendies, des constructions, des autoroutes, des édifices, sont irréversibles. Actuellement les espèces en danger sont le rhinocéros noir, le gorille de montagne et la plupart des animaux exotiques...  

Il y a beaucoup de raisons pour protéger les espèces qui sont en danger.  

  • Elles ont une valeur utilitaire, elles peuvent fournir des composés chimiques qui ont des applications médicales. 
  • Elles ont une valeur scientifique. Les études dans ce domaine peuvent améliorer la connaissance que l’ homme a de la terre. Par ailleurs les espèces biologiques ont une valeur récréative, le contact direct avec la nature et l’ observation. 
  • On pourrait trouver d’ autres valeurs symboliques, religieuses, culturelles.Sur toutes ces valeurs on en peut trouver une autre plus importante, l’écologie. 
Les différentes espèces ont une fonction spécifique dans l’écosystème. L’ intégrité et la stabilité des écosystèmes dépend du fait que ces espèces continuent à remplir leur fonction écologique...........
 
............... La protection des espèces en danger:  

Il y a quelques années les principales organisations qui conservent la nature ont établi une liste avec les espèces en danger. Celles-ci sont appelées “livres rouges de la faune et de la flore”.  
Leur objectif est de diffuser la necessité de protéger les espèces. Mais le résultat a été très différent. Beaucoup d’ orchidées, de papillons, etc... aujourd’ hui sont plus cherchés à cause de ces listes...  

Mais comment peut-on protéger effectivement les espèces en danger? E.O. Wilson, un important naturaliste, a crée des règles pour réussir cet objectif:  

  • Créer un inventaire des espèces animales et végétales. 
  • Créer des bancs de sémences et de génes pour augmenter la population dans les zoos et les jardins botaniques. 
La survie de quelques espèces comme le tigre, le vautour, etc... peut dépendre de leur préservation dans les zoos.Le crocodile est élevé dans les fermes, dans beaucoup de pays du monde, pour satisfaire la demande des fourrures exotiques.   

Beaucoup d’espèces comme les orchidées sont cultivées par l’homme, mais aussi elles sont en danger à cause de lui. Il faut que la conservation de la biodiversité et le développement économique soient inséparables.  
Il faut impliquer les organisations internationales. Les agences internationales d’ assistance et de financement devraient promouvoir, financer les projets qui protègent l’ environnement.  

Écologie de restauration. On doit faire des efforts pour conserver les milieux naturels qui restent et récupérer d’autres qui nous manquent.  
 

  • Il faut impliquer les Sciences sociales puisqu’ il n’ y a aucune qui parle des relations entre les hommes et leur milieu naturel. Raisons exotiques et morales. Si nous soignons l’environnement c’est à cause de notre attitude de respect envers lui.
 
Les espèces éteintes et menacées sont-elles un problème pour la société? 

Malgré le fait que la société n’ ait pas une connaissance totale des espèces menacées et éteintes, il est sûr qu’elles sont très importantes dans notre milieu.  
Cependant un 20% de la société assure qu’ elle porterait sans problèmes des vêtements qui ont été fabriqués moyennant les peaux des animaux. Aussi le 20% seulement affirme qu’ ils donneraient de l’ argent à des associations qui s’ occupent de ces espèces.   

Ainsi on peut voir que les espèces menacées et éteintes ne sont pas un des problèmes les plus importants. Pour notre société il y a d’autres sujets qui sont actuellement plus pénibles, comme la faim, les guerres ou le racisme. 

__________________________________