Le Noël infernal.

 La veille de Noël une tempête de verglas a surpris tout le monde par sa force et sa destruction. 

Le repas de Noël 2013 a compris une soupe en boite tiède suivie d’une banane pour dessert tout cela à la chandelle car l’électricité a été coupée pendant cinq longues journées polaires avec une température intérieure de sept degrés Celsius. Même la ligne téléphonique était coupée. 

J’avais l’impression d’être prisonnier chez moi. Sans parler de ma voiture qui était recouverte de plus d’un centimètre de glace. D’après notre premier ministre les changements climatiques sont des foutaises! 

Qu’en pensez-vous? 

Bon weekend 

Daniel