La Communication
  par voie numérique 

 
support vital d'un XXIème siècle spirituel

 

 

Le Web ( Word Wide Web ). mérite bien son nom de Toile d'araignée mondiale
Les possibilités de Communication qu'Il offre à l'échelle universelle augmentent et se diversifient constamment.:
Le simple usager d'un smartphone peut échanger des messages écrits, vocaux ou multimédias
avec des correspondants du monde entier, effectuer des opérations économiques et financières d'achat, de vente, de location , s'informer, s'instruire , se soigner, jouer, créer, s'éditer, séduire, aimer ,générer et pourquoi pas se recréer .
N'essayons pas de faire ici l'inventaire exhaustif des possibilités offertes dans la vie par le Web :
les quatre Seigneurs du Web - les GAFA  ( Google, Apple, Facebook , Amazon ) soutenus par la multiplication exponentielle de réseaux sociaux comme Twitter, Linkedin, Uber - s'en chargent bénévolement et gratuitement, 
enfin apparemment ...
L'intention sera, en suivant  le fil directeur des buts éducatifs poursuivis par l'Association Eurosésame depuis la création de son  site  sur le Web contemporain des années de la création même de l'Internet (  années1990 ),
de chercher à discerner l'incidence de la Communication par l'Internet dans l'avenir du XXI ème siècle sur les plans aussi bien matériels que spirituels sachant que  .
                                           "
le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas"...
C'est en prenant en considération ce  présage que les collègues enseignants de divers pays regroupés dans l'Association  Eurosésame sont invités à conduire une réflexion mutuelle sur le phénomène de la Communication
par voie numérique comme support vital d'un XXI ème siècle spirituel .
Cette réflexion  est proposée sur l'Agora "Europa nostra" du site petit-prince-europe.org; qui depuis plusieurs années déjà,
est  le lieu de controverses où , dans le cadre d'un Café-Philo virtuel, quelques fidèles amis de l'Association eurosesame  exposent sous l'anonymat de totems animaliers, leurs convictions de Sagesse hyperhumaniste spiritualiste.
Pour lancer les échanges de vues dans le Café-Philo sur la problématique de la Communication numérique comme support vital d'un XXI ème siècle spirituel , les hypothèses suivantes seront postulées au départ de la discussion :
La Communication par voie numérique est le principe substantiel qui promeut la Globalisation des 
 relations entre les existants de la Création et  qui sous-tend les capacités de l'Homme de comprendre   et de transformer les Réalités du Monde dans la perspective utopique de leur réintégration  dans l'Unité cosmique primordiale d'essence spirituelle..

    Trois axes de pensées  orienteront cette sagesse de l'Homme du XXIème siècle :

1- un Spiritualisme théo-anthropique  soutenant l'émergence d'une religiosité laïque cosmothéiste 

2 - un progressisme techno-scientifique promouvant les pouvoirs d'un individualisme ecotechniciste

3 - un hyperhumanisme cosmopolitique exaltant les actions d'une Humanité cybermondialiste. 

Ces trois axes de pensée orientant l'esprit de l'Homme du XXIème s. en quête de sagesse. 
 reposeront sur le substrat de la Globalisation des relations qu'établit  la Communication par voie numérique entre tous les existants du Monde. 
On référera les fondements de cette Globalisation des relations planétaires réalisée au travers 
des communications par voie numérique,à la théorie des quatre " Internet "  exposée  par Jérémy Rusfin :
               
           
           La Globalisation mondiale établie par les quatre Internet 
             comme marque de l'entrée du XXI ème siècle dans la Galaxie Internet 

Le phénomène de la Communication par voie numérique réalise, au travers du langage binaire, l'interconnexion globale des échanges de voix-données,images sur quatre types d'Internet :

1 - l'Internet des échanges multimédias entre correspondants du monde groupés en réseaux  
2 - l'Internet des échanges logistiques régulant la mobilité des différents types de transports 
3 - l'Internet des échanges d'énergies libérant les particuliers des monopoles communautaires
4 - l'Internet de la multiplicité croissante des objets susceptibles d'être interconnectés  

Ce quatrième Internet, selon la théorie de Jérémy Rusfin, englobe les trois précédents en créant le Globalisme d'un "Cosmos" dont l'Ordre et l'Harmonie sont sous-tendus par les séquences d'unités binaires de "bits" (0-1) mesurant en octets les données informatisées.( Bigdata) échangées.

                           Ainsi le XXI ème siècle  se caractérise par 
                  le détachement de l'Humanité de la Galaxie Gutemberg  
                   qui était dominée par l'exégèse de textes sacrés ou profanes
                  pour son immersion dans l'Univers de  la  Galaxie  Internet 
   caractérisée par l'intercommunication de données multimédias par voie numérique 

L'Homme à l'ère de la Galaxie Internet est à considérer comme un élément des objets interconnectés par le quatrième Internet qui subsume les trois autres.. 
Dans cette perspective  la vie et l'intelligence humaines sont déjà de plus en plus dépendants d' objets interconnectés : ex. la multiplication des prothèses de membres ou d'organes, la création de robots androïdes , le développement de l'IA ( Intelligence artificielle ) complété par les fantasmes élucubrés
 par la Science-fiction,..
.
     
 Sur le constat de cette Globalisation mondiale établie par les quatre Internet 
est  postulé l'avènement sacralisé ( l'Hagiophanie ) de l'Homme  du XXIe siècle
Sage - (Homo sapiens consciens )-   qui, communicant en réseau, s'affirmera comme l'événement spirituel providentiel grâce auquel  ce siècle pourra " être "
... 

   La Spiritualité de l'Homme en réseau en quête de sagesse du XXIè siècle. se déclinera selon les trois axes de pensées directrices indiquées ci-dessus dont les finalités sont soutenues par la Globalisation des relations réalisées au travers des intercommunications en réseaux par voie numérique. entre tous les "éxistants" vivants ou inertes de la Création . 

     On essaiera d'analyser la Sagesse (la Sapience) de l'Homme en réseau du XXIè siècle. selon les axes suivants de pensée qui seront supposés orienter ses connaissances et volontés d'action :
     - la Mystique d'un spiritualisme cosmothéiste,
     - la Technique d'un progressisme bio-éco ( économique et écologique ) techniciste
     - l'Éthique d'un Hyperhumanisme  cosmopolitique développant une solidarité cybermondialiste.  
    Cet essai d'analyse visera à apporter des éléments de réponses aux trois questions
    que se pose l'Homme Sage ( sapient) du XXIème s.  :
    - Que savoir  ? ( la Mystique spiritualiste...)
   -  Que pouvoir ?  ( la Technique progressiste..)
   -  Que vouloir? ( l'Éthique cosmopolitiste.. )
    
   
Le Spiritualisme cosmothéiste comme Mystique de l'Homme "Sage" du XXIè siècle
  
     au travers de la concordance des croyances religieuses et du syncrétisme des récits sapientiaux 

    Que peut-on savoir ? 
    C'est une question qui taraude l'esprit de l'Homme depuis l'Antiquité et qui est devenue 
la devise du Siècle des Lumières, sous la forme de l'injonction
        Aude sapere ! ( formule d'Horace )
 
   Il faut oser savoir !
   
"Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières "
                 écrivait en 1783 Emmanuel Kant dans "Qu'est-ce que les Lumières ? "        

Le Savoir auquel l'Homme peut accéder par son propre entendement induit 
la dualité antagoniste de la Connaissance et de l'Ignorance

Il sera postulé que le Savoir auquel l'Homme peut accéder  n'aura jamais
la qualité d'une Vérité absolue  Tous les Savoirs auxquels peut aspirer l'être Humain  sont
 des Croyances qui conjuguent des Vérités relatives adoptées et des Doutes absolus assumés
Ainsi les Croyances de l'Homme Sage ( sapiens consciens )sont à considérer comme la synthèse dialectique  des Savoirs adoptées comme vérités relatives et des Doutes assumées comme  ignorance absolue 
dans le processus de Sapience  qui fonde la Mystique spiritualiste de l'Homme "Sage"du XXI E s. 
une place primordiale est attachée à des sujets de Doutes absolus concernant :
- l'origine de la Création
- l'existence de Dieu      
- le problème de la Mort
- l'espoir d'une Survie ...
L'ignorance de l'Homme sur ces sujets de réflexion est absolue : ce sont des
Mystères . La Raison
de l'Homme ne peut les élucider. c'est-à-dire, comme l'étymologie de ce verbe l'exprime , ces Doutes ne peuvent pas être éclairés par une pensée rationnelle . L'Imagination , l'Intuition, la Foi  religieuse permettent seules d'apporter à ces Mystères des explications "illusoires"d'ordre métaphysique  .
Ainsi deux sphères sont à distinguer dans la quête de Sagesse ( Sapience) de l'Homme du XXI E s.  :
la sphère des Réalités sensibles et intelligibles, domaine d'application de ses facultés perceptives
et cognitives  .
 la sphère des Mystères de l'intangible et de l'indicible , domaine d'application de ses convictions irrationnelles  fondées sur
ses facultés affectives et intuitives et son accès illusoire aux idées de Transcendance spirituelle.
Les Croyances de l'Homme Sage englobent ces deux sphères en conjuguant  connaissances rationnelles et convictions irrationnelles dans une Mystique spiritualiste.  
Cette Spiritualité mystique de l'Homme Sage ( Homo sapiens consciens ) du XXI E S. repose sur 
la Concordance de principes de sagesse édictés par les religions ou transmis par les mythologies et les récits sapientiaux relevant des philosophies et traditions ancestrales de l'Humanité.
le Syncrétisme de ces principes de Sagesse constitue la "substance" qui sous-tend 
la pensée raisonnable de l' Homme cosmothéiste du  XXI E siècle
.

    
   
Le Progressisme écotechniciste comme apport de la Technique à la sagesse du XXIe s
             
 au travers de la
convergence des savoirs et des pouvoirs technicistes
  
Que pouvoir ?

cette question induit la dualité antagoniste de la Puissance de l'Homme comme individu exerçant un rôle aussi bien de prédateur que de créateur dans l' Un-Tout de l'Univers.

   On estime que le voeu de l' Homme d'être " maître et possesseur " de la Nature est en voie d'aboutir 
Cette Puissance actuelle de l'Homme est ancrée sur la Convergence des Techniques  B C N I C
( Technologies liées à la Biologie ,aux sciences Cognitives, aux Nanotechnologies, aux techniques 
de l'Informatique et de la Communication  )
Les pensées actuelles du Transhumanisme matérialiste prônent un dépassement infini de l'Homme
de ses conditions de Vie par les possibilités de Progrès induites par la convergence de ces Techniques  .
A l'encontre de ces pensées de Transhumanisme matérialiste la doctrine de l'Hyperhumanisme spiritualiste exposée depuis plusieurs années dans ce Café-Philo 
   soutient que la Sagesse de l'Homme du XXI E s. est de renoncer à certaines formes de Progrès  car
....
          
la décroissance est une nécessité  inéluctable ?

Comment croire  en effet que les énergies dont pourra disposer l'Homme qu'elles soient d'origine fossile
( pétrole, gaz ) nucléaire ou renouvelable ( vent, eau, soleil) pourront permettre un progrès indéfini
 des conditions de bien-vivre et de bien-être de l'Homme sur la planète Terre ?

L'exercice des pouvoirs technico-scientifiques de l'Homme devront être régulés dans la perspective
d'équilibrer les pouvoirs techniques de l'Homme et ses aspirations à une vie heureuse
Il faut savoir envisager 
la possibilité d'une austérité heureuse ...
 
la limitation des progrès de croissance économique est le substrat d'une pensée soutenant  
la Sagesse Responsable de l' Homme du XXI E s. éco-techniciste 

  L' hyperhumanisme comme Éthique de solidarité cybermondialiste
    
au travers de la
cohérence des recherches du Bien-vivre individuel et du Bien-être universel
        Que vouloir ?
        Cette question induit la dualité antagoniste des valeurs de bien et de mal
    que soutient la Volonté de l' Homme au niveau de l'individuel et de l'universel .

                Le Monde est le champ d'exercice de la Volonté de puissance de l'Homme 
    Les possibilités de communication sur les quatre Internet accroissent la Liberté et la Responsabilité
         de l'Homme en réseau, sur les plans local et global , 
    aux niveaux de l'individuel,du collectif et de l'universel 
            
L'opposition entre les tendances égotistes individualistes 
     et les tendances altruistes universalistes qui inspirent l'individu cosmopolitique  
est résolue dans les comportements cyber-mondialistes 
que les possibilités de communication universelle offrent à l'Homme sur le Web  

Une illustration des possibilités de résolution de l'antagonisme de ces tendances psycho-socio-politiques est donnée en ce début de siècle par les prises de position "populistes" ou  "mondialistes" adoptées par les citoyens de divers pays à l'égard de l'accueil  ou de l'exclusion  de Migrants .
        L'Insociabilité foncière de l'Homme reconnue au siècle des Lumières par le philosophe Kant
qui soutenait que la tendance sociable de l'Homme s'opposait à sa tendance naturelle à l'Insociabilité . 
    est outrepassée par le soutien aux valeurs de l'Éthique qui détermine la conduite de l'Homme dans le sens d'une Vie bonne et heureuse, impliquant l'adoption d'une disposition d'esprit d'ouverture à Autrui. 
        
Vivre pour Autrui  est le précepte éthique fondamental de la Volonté humaine 
Autrui doit être perçu comme un "alter ego" 
Le Moi n'est pas différent du Toi .
les singularités révélées par chaque Moi , Toi  ou Lui   
ne peuvent occulter la similitude de l'appartenance de chacun de ces " étants " à la même espèce.
Mais la conscience de son appartenance à la même espèce pose à l'"étant" humain 
de multiples problèmes éthiques dont le premier est celui de la survie même de l'espèce humaine .
l'Homme du XXI E s. a la capacité de détruire par l'arme nucléaire toutes les espèces du Vivant...
Il s'arroge également les possibilités de modifier l'évolution et les relations existentielles de l'Humain.   
 
  
L'évolution de l'Humanité et le Destin de la Création sont devenus 
des processus conjoints que régit la Volonté de l'Homme de Vivre pour Autrui

 l'homme du XXI ème siècle est doué de facultés démiurgiques dont dépend 
la survie du siècle
c'est-à-dire que l'existence de la globalité des étants des ères du minéral, du végétal, de l'animal et de le l'espèce humaine transfigurée 
dépendra de la Sagesse de l'Homme, élément spirituel garant de la Survie du Siècle
  Dans cette vision chaque homme est à considérer comme un "Holocosme" englobant le macrocosme et le microcosme de l'Univers .
De Lui dépend l'origine et la Fin de tout ce que l'on considère comme la Réalité
que la Sagesse traditionnelle désigne sous le nom de Cosmos .

Les pouvoirs de l'homme sur le Cosmos sont gouvernés par les trois vertus cosmologales de l'Énergie , de l'Harmonie et de la Sympathie analogues
aux trois vertus théologales de la Foi, l'Espérance et l'Amour ( agapè) prônées
par les religions théistes.

La Sympathie ( L'Amour - la Compassion ) régit l'Existence raisonnable, la Puissance responsable
et la Conscience sociable dont est doué l'Homme démiurgique du XXI ème siècle .

            La mission de Sagesse de  l'Homme du XXI E s. 
de Bonne Volonté raisonnable, responsable et sociable 
sera de réinventer l'Amour ...que l'on peut aussi bien nommer Charité, Compassion, Miséricorde, Sympathie ...ou l'Amour de l'Homme pour l'Un-Dieu  selon l'adage

Homo Homini deus
  antinomie de l'adage :  
Homo Homini lupus

    A votre avis , Chers animaux anthropophiles partenaires de ce Café-Philo 11,
lequel de ces adages déterminera les comportements de l'Homme Sage du XXI E s. ?
     Vos réponses sont à adresser à petit-prince-europe.org qui les diffusera
 sous le pseudo d'animal que vous aurez choisi dans le nouveau CAFÉ-PHILO 12